Lixiviat : quelques données de base

Le lixiviat et les gaz de décharge sont deux produits dérivés de la même source : la décomposition biologique de matière organique. 

Les sociétés offrant des procédés de traitement de gaz de décharge offrent aussi souvent, des procédés pour les lixiviats. Toutefois, l’origine similaire de ces deux flux de polluants ne soit pas masquer le fait qu’ils sont fondamentalement très différents.

De même qu’il est nécessaire de déterminer le débit de gaz de décharge par des forages et essais de pompage, il est nécessaire de connaitre certaines données pour les lixiviats :

1. le débit;

2. la composition du lixiviat à la source;

3. la réglementation en termes de rejets.

A partir de ces données, la technologie de traitement la plus appropriée peut être sélectionnée. Il existe approximativement vingt technologies principales qui peuvent être employées pour le traitement du lixiviat.

Chacune d’entre elles peut être utilisée, combinée avec d’autres procédés de génie chimique, procurant ainsi une gamme très importante d’options viables à partir desquelles le traitement doit être mis en œuvre pour optimiser l’équilibre entre couts et qualité. 

1. Le débit de lixiviat à traiter

L’estimation du flux de lixiviat dépendra de l’objectif déterminé au départ. Il peut être nécessaire de traiter soit un débit de lixiviat en provenance d’une décharge ; soit de retirer les lixiviats d’un site contaminé pour dépollution. Dans la majorité des cas, une étude hydrologique est nécessaire.

Le débit de lixiviat est basé sur la quantité d’eau s’infiltrant dans le site et non l’activité biologique comme pour les gaz de décharge. Les apports d’eau peuvent être dus aux précipitations ou à des infiltrations souterraines.

Obtenir une estimation fiable des taux de production de lixiviats est un exercice difficile et, à moins que le site soit totalement étanche, requiers les services d’un hydrogéologue. Il est probable que des études de terrain suivies par les essais de pompage soient nécessaires.

2. La composition du lixiviat à la source

La composition chimique du lixiviat peut être analysée durant les essais de pompage et utilisée pour choisir les solutions de traitement. Les protocoles d’échantillonnage doivent respecter les normes en vigueur et les analyses doivent être faites dans un laboratoire équipé et compétent.

3. La réglementation des rejets

Le niveau de traitement des rejets est déterminé par la réglementation en vigueur. Cette réglementation est disponible auprès de l’administration compétente et parfois auprès du prestataire ou de la régie de traitement des eaux locale. Il peut y avoir d’autres autorités de régulation dans certains pays.

Il est important de déterminer les objectifs de traitement avant la sélection du procédé de traitement spécifique. Ces objectifs servent de base contractuelle pour mesurer la performance d’une installation et doivent être sélectionnés avec soin.

Contrairement aux gaz de décharge, où la combustion est quasiment la solution universelle, les technologies de traitement des lixiviats sont spécifiques aux objectifs désirés. Si ceux-ci changent durant la phase de planification ou de construction, une méthode de traitement différente sera probablement requise, ce qui peut induire des changements majeurs et un impact en termes de cout et délais.   

Méthode de traitement

Pour plus d’information sur les méthodes de traitement disponibles veuillez vous référer a la section « Product Index » concernant le lixiviat ou au lien ci-dessus pour les méthodes de traitement offertes par Organics. Ceux-ci fournissent une description sommaire des principaux procédés de traitement du lixiviat, leurs applications, points forts ainsi qu’une analyse comparative des couts de mise en place et de maintenance.



Retour page précédente